Après sa rencontre avec les femmes kurdes qui ont fréquenté le Women’s Center du camp de la Linière (Grande-Synthe), Emilie Da Lage enseignante chercheuse à l’Université de Lille propose une soirée afin d’aborder le rôle de la musique dans ce moment d’exil.
Accompagnée de Frédérique Lamblin au chant et de Liza Callaert au violon alto, Emilie présentera la playlist de ces femmes.
> Une mise en voix et en musique des chants et des poèmes.

Dossier de présentation sur demande